Welcome!

Virtualization Authors: Pat Romanski, Elizabeth White, Ignacio M. Llorente, Andrew Phillips, Brian Vandegrift

News Feed Item

Lenovo déclare ses résultats pour le deuxième trimestre 2012 - 2013

Lenovo Group a publié aujourd’hui ses résultats pour le deuxième trimestre clos au 30 septembre 2012. Surpassant le marché dans toutes les zones géographiques, Lenovo a continué à progresser pour devenir le numéro un du secteur des PC, avec un chiffre d’affaires trimestriel record de 8,7 milliards de dollars, une hausse de 11 % en glissement annuel. Avec une croissance plus rapide que les quatre premières entreprises de PC durant trois années de suite, Lenovo a également généré encore une fois un résultat trimestriel avant impôts record à 204 millions de dollars, la preuve que la société continue sur sa lancée et a consolidé sa croissance rentable.

Au cours du deuxième trimestre, les livraisons mondiales de PC de Lenovo ont augmenté de 10,3 %, dans un marché difficile qui a reculé de 8 % en glissement annuel, le 14e trimestre de suite que la société a progressé plus rapidement que le secteur des PC dans son ensemble. Dans cet environnement difficile, Lenovo a atteint sa plus grande part de marché à ce jour, soit 15,6 %*, gagnant des points de part de marché dans toutes les zones géographiques, dans toutes les catégories de produits où elle est présente et dans chacun de ses segments de clientèle respectifs.

Cette croissance équilibrée, qui caractérise Lenovo depuis les trois dernières années, est le résultat de la focalisation continue de la société sur sa stratégie « protéger et attaquer », par laquelle Lenovo renforce sa position dans les endroits ou marchés où ses affaires sont rentables, tout en s’ouvrant sur de nouveaux endroits ou marchés dans lesquels des opportunités d’atteindre encore plus de clients se présentent. Entrer sur ces nouveaux marchés est essentiel pour que Lenovo conserve sa position de leader dans l’ère du PC Plus, où les tablettes, smartphones et télévisions connectées à Internet continuent à gagner du terrain et à conquérir un nombre record de clients.

Outre l’augmentation impressionnante de ses parts de marché, Lenovo a déclaré un résultat net de 162 millions de dollars au deuxième trimestre, une hausse de 13 % en glissement annuel, la marge brute s’établissant à 12,1 %. Pour le deuxième trimestre, le bénéfice brut a progressé de 11 % en glissement annuel, à 1,1 milliard de dollars, tandis que le bénéfice d’exploitation était au deuxième trimestre de 206 millions de dollars, une hausse de 24 % en glissement annuel.

Le bénéfice par action de base pour le deuxième trimestre est ressorti à 1,58 cent, soit 12,25 HK cents. Au 30 septembre 2012, les réserves nettes de trésorerie totalisaient 3,6 milliards de dollars. Le conseil d’administration de Lenovo a déclaré un dividende provisoire de 4,5 HK cents par action.

Alors que l’ère du PC Plus continue à prendre forme, Lenovo a pris plusieurs décisions audacieuses au cours du deuxième trimestre en vue de consolider sa position de leader, annonçant deux rachats importants : CCE, bien connu au Brésil comme un leader du marché des PC et de l’électronique grand public, ce qui étend considérablement la présence de Lenovo sur le troisième plus grand marché des PC du monde, notamment des capacités de fabrication ; et Stoneware, un éditeur de logiciels basé dans l’Indiana, axé sur l’informatique dématérialisée. Cette dernière acquisition va aider Lenovo à développer ses capacités au niveau des offres cloud aussi bien commerciales que pour les particuliers, et spécialement la capacité à fournir du contenu sécurisé sur de multiples appareils dans le secteur de l’éducation et celui des administrations.

Ces deux rachats ont eu lieu tout de suite après l’annonce par Lenovo d’un partenariat mondial avec EMC visant à former un programme de développement de technologie de serveur qui contribuera à stimuler l’innovation et à étendre les capacités de Lenovo en termes de serveurs x86 de norme industrielle. Dans le cadre de cet accord, Lenovo commercialisera elle-même ces serveurs et les embarquera dans certains systèmes de stockage EMC au fil du temps. La semaine dernière, Lenovo a annoncé la création de Enterprise Product Group, une nouvelle division qui sera axée sur l’expansion des offres de la société en termes de serveurs, stockage, mise en réseau et logiciels destinées à tout un éventail de clients commerciaux, notamment les grandes entreprises, les PME et les intégrateurs de systèmes.

Au cours du deuxième trimestre également, Lenovo a annoncé que la société allait ouvrir une usine en Caroline du Nord, créant 115 nouveaux emplois dans l’industrie, renforçant sa position par rapport à la concurrence en tant que société internationale bien ancrée au niveau local.

« Grâce à la solide exécution de sa stratégie « protéger et attaquer », Lenovo a continué sur sa lancée en termes de croissance solide et équilibrée. Notre part du marché mondial des PC a atteint un autre record historique, nous rapprochant ainsi de notre rêve de devenir le leader mondial des PC. Grâce aux efforts que nous faisons depuis quatre ans, notre division PC grand public est passée numéro un mondial de ce segment pour la première fois. Notre division smartphones en Chine, que nous avons créée il y a seulement deux ans, a encore une fois renforcé sa place de numéro deux », a déclaré Yang Yuanqing, PDG de Lenovo. « Plus important encore, nous avons non seulement progressé rapidement mais aussi amélioré notre rentabilité de façon constante, le résultat avant impôts atteignant un chiffre record ce trimestre. À mesure que les marchés émergents en dehors de la Chine et la division transactionnelle mature entrent au stade de croissance rentable, et que notre activité smartphones et autres MIDH (Internet mobile/foyer numérique) continue à se développer, la rentabilité globale de Lenovo va continuer à s’améliorer. »

VUE D’ENSEMBLE PAR ZONE GÉOGRAPHIQUE

  • Lenovo Chine a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 3,9 milliards de dollars au deuxième trimestre fiscal, une progression de 20 % en glissement annuel, et représentant 44 % du chiffre d’affaires mondial de la société. Au cours du deuxième trimestre, Lenovo a augmenté sa position de numéro un en Chine, le plus grand marché des PC au monde, à une part de marché leader de 34 %, une hausse de 2,4 points en glissement annuel. Les livraisons de PC de Lenovo en Chine ont augmenté de 8 % en glissement annuel au cours du trimestre, un résultat non négligeable étant donné que l’ensemble du marché chinois des PC n’a pas progressé. En tant que fournisseur numéro un de PC en Chine, les livraisons de PC de Lenovo dépassent celles de ses quatre autres plus importants concurrents mis ensemble. À noter, la solidité continue de Lenovo dans les villes chinoises émergentes et le fait que la société continue à renforcer sa réputation grâce à d’autres offres de produits, tels que les smartphones, tablettes et télévisions connectées à Internet, alors qu’elle conduit les consommateurs dans l’ère du PC Plus.
  • Dans la région Asie Pacifique/Amérique latine, Lenovo a atteint une part de marché record de 11,5 % au deuxième trimestre fiscal, en hausse de 1,6 point en glissement annuel. Dans un marché des PC en recul de 10 % en glissement annuel, la société a augmenté ses livraisons de PC dans toute la région d’un impressionnant 5 %. Lenovo était un fournisseur leader de PC au Japon, le cinquième plus grand marché de PC au monde et le numéro un en Inde également, où la société a progressé de 31,8 % et a gagné 4,8 points de part de marché en glissement annuel. Dans les pays d’Amérique latine (hors Brésil), Lenovo a enregistré sa toute première part de marché globale à deux chiffres, tout en gagnant 4,1 points de part de marché en glissement annuel. Le chiffre d’affaires consolidé sur l’ensemble de la région a totalisé 1,8 milliard de dollars, représentant 21 % du chiffre d’affaires mondial de Lenovo.
  • Pour la toute première fois, Lenovo en Europe Moyen-Orient/Afrique a atteint une part de marché à deux chiffres, clôturant le deuxième trimestre à 10,8 %, une hausse de 3,0 points de part de marché en glissement annuel. Ces gains ont permis à Lenovo de devenir le troisième plus important fournisseur de PC dans la région EMOA. Les gains en termes de part de marché de Lenovo étaient semblables sur l’ensemble de la région, avec une hausse dans tous les marchés. Parmi les faits marquants au deuxième trimestre, citons les places de numéro un de la société en Russie et en Allemagne, où dans ce pays Lenovo a gagné 3,9 points supplémentaires de part de marché en glissement annuel. Bien que dans son ensemble le secteur ait reculé de 8 % dans cette région, Lenovo a augmenté ses livraisons de PC de 27 % en glissement annuel, un résultat sensationnel. Le chiffre d’affaires de la société au deuxième trimestre était de 1,8 milliard de dollars, une amélioration en glissement annuel de 12 %, représentant 21 % du chiffre d’affaires mondial total de Lenovo.
  • Les livraisons de PC de Lenovo en Amérique du Nord au deuxième trimestre ont augmenté de 8 % en glissement annuel, dans un marché qui a fortement reculé de 12 % environ. Dans cet environnement, la société a gagné 1,6 point de part de marché pour atteindre une part de marché record aux États-Unis de 8,3 %. Le chiffre d’affaires consolidé au deuxième trimestre a augmenté de 7 % en glissement annuel à 1,2 milliard de dollars, soit 14 % du chiffre d’affaires mondial total de la société. Provoqué par la multiplication par dix de sa présence au détail dans tous les États-Unis, Lenovo a connu une augmentation importante de ses ventes dans le segment grand public de ce pays. Les comptes commerciaux ont eux aussi fortement progressé dans ce pays.

VUE D’ENSEMBLE PAR PRODUIT

  • Pour la toute première fois, Lenovo est devenu le plus grand fournisseur mondial de PC portables. Les livraisons d’ordinateurs portables de la société à l’échelle mondiale étaient en hausse de 11,3 % en glissement annuel pendant le trimestre, ce qui a permis à Lenovo de gagner 2,6 points de part de marché et d’atteindre une part de marché record de 16 % pour les ordinateurs portables. Dans l’ensemble du secteur, les livraisons d’ordinateurs portables étaient en baisse de 7 % en glissement annuel. Le segment Ordinateurs portables de Lenovo a continué d’être le contributeur majeur au chiffre d’affaires mondial de la société, générant 53 % du chiffre d’affaires total de Lenovo. Le chiffre d’affaires consolidé au niveau mondial du segment Ordinateurs portables de Lenovo au deuxième trimestre a totalisé 4,6 milliards de dollars, une progression de 3 % en glissement annuel. Au cours du deuxième trimestre, Lenovo a annoncé un ensemble impressionnant de nouveaux produits : ThinkPad X1 Carbon, ThinkPad T430u ultrabook et ThinkPad Tablet 2, la première tablette de la société faite spécialement pour Windows 8. Le mois dernier, Lenovo a suscité l’attention du secteur avec l’annonce de trois nouveaux convertibles, Yoga 13, Lynx et Twist, des tablettes articulées et que l’on peut séparer, conçues pour Windows 8.
  • Le chiffre d’affaires consolidé au niveau mondial du segment Ordinateurs de bureau de Lenovo a augmenté de 5 % en glissement annuel au deuxième trimestre fiscal à 2,8 milliards de dollars, soit 32 % du chiffre d’affaires total de Lenovo. Les livraisons d’ordinateurs de bureau de la société à l’échelle mondiale ont augmenté de 8,8 % en glissement annuel au deuxième trimestre, comparé à une baisse globale de 9 % dans le secteur sur le plan international. De ce fait, Lenovo a gagné 2,6 points de part de marché en glissement annuel et affiché une part de marché record de 15 %. Au cours du deuxième trimestre, Lenovo a annoncé son nouveau IdeaCentre A520, un nouveau PC de bureau tout-en-un doté d’un écran 1080p sans cadre compact de 23 pouces prenant en charge le multi-touch avec une grande plage d’ajustements d’angles d’écran (de -5 à 90 degrés à plat) et une qualité d’image parfaite, quel que soit l’angle, pour que les utilisateurs puissent regarder des films, jouer à des jeux basés sur le toucher ou profiter de chats vidéo, quelle que soit leur place.
  • Entrant dans sa deuxième année d’exploitation, le groupe Lenovo Mobile Internet Digital Home (MIDH) progresse à grand pas, avec un chiffre d’affaires consolidé de 718 millions de dollars, une hausse de 155 % en glissement annuel au deuxième trimestre fiscal et 8 % du chiffre d’affaires global de la société. Avec les smartphones et les tablettes à la tête de l’assaut des PC Plus de la société, Lenovo a continué à devancer l’hypercroissance en livraisons en Chine, et est désormais le deuxième plus grand fournisseur en Chine dans chacune de ces catégories de produits. Lenovo a gagné le chiffre incroyable de 12,5 points de part de marché des smartphones en glissement annuel au deuxième trimestre, pour une part de marché globale de 14,2 % en Chine. Au cours du deuxième trimestre, Lenovo a annoncé que la société allait commencer à vendre des smartphones en Indonésie, aux Philippines et au Vietnam, et la semaine dernière, a ajouté l’Inde à la liste.

À PROPOS DE LENOVO

Lenovo (HKSE : 992) (ADR : LNVGY) est une société de technologie personnelle qui pèse 30 milliards de dollars et l’un des deux premiers fabricants de PC au monde, qui compte des clients dans plus de 160 pays. Lenovo, dont la mission est la fabrication de PC et d’appareils Internet mobiles de conception exceptionnelle, s’appuie sur l’innovation produit, une chaîne logistique mondiale extrêmement efficace et une solide exécution stratégique. Formée par l’acquisition par Lenovo Group de l’ancienne division Personal Computing d’IBM, la société développe, fabrique et commercialise des produits et services technologiques fiables, de haute qualité, sécurisés et faciles à utiliser. Ses gammes de produits comprennent les fameux PC commerciaux de la marque Think et les PC grand public de la marque Idea, ainsi que des serveurs, des postes de travail et une gamme de dispositifs Internet mobiles, y compris des tablettes et des smartphones. Lenovo, une société mondiale figurant au Fortune 500, exploite des centres de recherche majeurs à Yamato, au Japon ; Pékin, Shanghai et Shenzhen, en Chine ; et Raleigh, en Caroline du Nord. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site www.lenovo.com.

*Cf données IDC du T3 2012

RÉCAPITULATIF FINANCIER

       

Pour le deuxième trimestre clos au 30 septembre 2012

(en millions de dollars, sauf données par action)

 
 
T212/13
 
T2
11/12
 
Variation
en glissement annuel
Chiffre d’affaires 8 672   7 786   11 %
Bénéfice brut 1 050   947   11 %
Marge bénéficiaire brute 12,1 %   12,2 %   -0,1 pt
Charges d’exploitation (844)   (781)   8 %
Ratio Dépenses/Chiffre d’affaires 9,7 %   10,0 %   -0,3 pt
Bénéfice d’exploitation 206   166   24 %
Autres charges hors exploitation (2)   (1)   47 %
Résultat avant impôts 204   165   24 %
Impôts (41)   (20)   103 %
Bénéfice pour la période 163   145   13 %
Parts des actionnaires sans contrôle (1)   (1)   12 %
Bénéfice attribuable aux détenteurs de titres 162   144   13 %
BPA (cents)          
de base 1,58   1,41   0,17
Dilué 1,55   1,38   0,17

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

More Stories By Business Wire

Copyright © 2009 Business Wire. All rights reserved. Republication or redistribution of Business Wire content is expressly prohibited without the prior written consent of Business Wire. Business Wire shall not be liable for any errors or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

@ThingsExpo Stories
"Matrix is an ambitious open standard and implementation that's set up to break down the fragmentation problems that exist in IP messaging and VoIP communication," explained John Woolf, Technical Evangelist at Matrix, in this SYS-CON.tv interview at @ThingsExpo, held Nov 4–6, 2014, at the Santa Clara Convention Center in Santa Clara, CA.
We are reaching the end of the beginning with WebRTC, and real systems using this technology have begun to appear. One challenge that faces every WebRTC deployment (in some form or another) is identity management. For example, if you have an existing service – possibly built on a variety of different PaaS/SaaS offerings – and you want to add real-time communications you are faced with a challenge relating to user management, authentication, authorization, and validation. Service providers will want to use their existing identities, but these will have credentials already that are (hopefully) i...
Connected devices and the Internet of Things are getting significant momentum in 2014. In his session at Internet of @ThingsExpo, Jim Hunter, Chief Scientist & Technology Evangelist at Greenwave Systems, examined three key elements that together will drive mass adoption of the IoT before the end of 2015. The first element is the recent advent of robust open source protocols (like AllJoyn and WebRTC) that facilitate M2M communication. The second is broad availability of flexible, cost-effective storage designed to handle the massive surge in back-end data in a world where timely analytics is e...
How do APIs and IoT relate? The answer is not as simple as merely adding an API on top of a dumb device, but rather about understanding the architectural patterns for implementing an IoT fabric. There are typically two or three trends: Exposing the device to a management framework Exposing that management framework to a business centric logic Exposing that business layer and data to end users. This last trend is the IoT stack, which involves a new shift in the separation of what stuff happens, where data lives and where the interface lies. For instance, it's a mix of architectural styles ...
The Internet of Things will put IT to its ultimate test by creating infinite new opportunities to digitize products and services, generate and analyze new data to improve customer satisfaction, and discover new ways to gain a competitive advantage across nearly every industry. In order to help corporate business units to capitalize on the rapidly evolving IoT opportunities, IT must stand up to a new set of challenges. In his session at @ThingsExpo, Jeff Kaplan, Managing Director of THINKstrategies, will examine why IT must finally fulfill its role in support of its SBUs or face a new round of...
Cultural, regulatory, environmental, political and economic (CREPE) conditions over the past decade are creating cross-industry solution spaces that require processes and technologies from both the Internet of Things (IoT), and Data Management and Analytics (DMA). These solution spaces are evolving into Sensor Analytics Ecosystems (SAE) that represent significant new opportunities for organizations of all types. Public Utilities throughout the world, providing electricity, natural gas and water, are pursuing SmartGrid initiatives that represent one of the more mature examples of SAE. We have s...
The Internet of Things will greatly expand the opportunities for data collection and new business models driven off of that data. In her session at @ThingsExpo, Esmeralda Swartz, CMO of MetraTech, discussed how for this to be effective you not only need to have infrastructure and operational models capable of utilizing this new phenomenon, but increasingly service providers will need to convince a skeptical public to participate. Get ready to show them the money!
One of the biggest challenges when developing connected devices is identifying user value and delivering it through successful user experiences. In his session at Internet of @ThingsExpo, Mike Kuniavsky, Principal Scientist, Innovation Services at PARC, described an IoT-specific approach to user experience design that combines approaches from interaction design, industrial design and service design to create experiences that go beyond simple connected gadgets to create lasting, multi-device experiences grounded in people's real needs and desires.
P2P RTC will impact the landscape of communications, shifting from traditional telephony style communications models to OTT (Over-The-Top) cloud assisted & PaaS (Platform as a Service) communication services. The P2P shift will impact many areas of our lives, from mobile communication, human interactive web services, RTC and telephony infrastructure, user federation, security and privacy implications, business costs, and scalability. In his session at @ThingsExpo, Robin Raymond, Chief Architect at Hookflash, will walk through the shifting landscape of traditional telephone and voice services ...
Scott Jenson leads a project called The Physical Web within the Chrome team at Google. Project members are working to take the scalability and openness of the web and use it to talk to the exponentially exploding range of smart devices. Nearly every company today working on the IoT comes up with the same basic solution: use my server and you'll be fine. But if we really believe there will be trillions of these devices, that just can't scale. We need a system that is open a scalable and by using the URL as a basic building block, we open this up and get the same resilience that the web enjoys.
The Internet of Things is tied together with a thin strand that is known as time. Coincidentally, at the core of nearly all data analytics is a timestamp. When working with time series data there are a few core principles that everyone should consider, especially across datasets where time is the common boundary. In his session at Internet of @ThingsExpo, Jim Scott, Director of Enterprise Strategy & Architecture at MapR Technologies, discussed single-value, geo-spatial, and log time series data. By focusing on enterprise applications and the data center, he will use OpenTSDB as an example t...
The Domain Name Service (DNS) is one of the most important components in networking infrastructure, enabling users and services to access applications by translating URLs (names) into IP addresses (numbers). Because every icon and URL and all embedded content on a website requires a DNS lookup loading complex sites necessitates hundreds of DNS queries. In addition, as more internet-enabled ‘Things' get connected, people will rely on DNS to name and find their fridges, toasters and toilets. According to a recent IDG Research Services Survey this rate of traffic will only grow. What's driving t...
Enthusiasm for the Internet of Things has reached an all-time high. In 2013 alone, venture capitalists spent more than $1 billion dollars investing in the IoT space. With "smart" appliances and devices, IoT covers wearable smart devices, cloud services to hardware companies. Nest, a Google company, detects temperatures inside homes and automatically adjusts it by tracking its user's habit. These technologies are quickly developing and with it come challenges such as bridging infrastructure gaps, abiding by privacy concerns and making the concept a reality. These challenges can't be addressed w...
Explosive growth in connected devices. Enormous amounts of data for collection and analysis. Critical use of data for split-second decision making and actionable information. All three are factors in making the Internet of Things a reality. Yet, any one factor would have an IT organization pondering its infrastructure strategy. How should your organization enhance its IT framework to enable an Internet of Things implementation? In his session at Internet of @ThingsExpo, James Kirkland, Chief Architect for the Internet of Things and Intelligent Systems at Red Hat, described how to revolutioniz...
Bit6 today issued a challenge to the technology community implementing Web Real Time Communication (WebRTC). To leap beyond WebRTC’s significant limitations and fully leverage its underlying value to accelerate innovation, application developers need to consider the entire communications ecosystem.
The definition of IoT is not new, in fact it’s been around for over a decade. What has changed is the public's awareness that the technology we use on a daily basis has caught up on the vision of an always on, always connected world. If you look into the details of what comprises the IoT, you’ll see that it includes everything from cloud computing, Big Data analytics, “Things,” Web communication, applications, network, storage, etc. It is essentially including everything connected online from hardware to software, or as we like to say, it’s an Internet of many different things. The difference ...
Cloud Expo 2014 TV commercials will feature @ThingsExpo, which was launched in June, 2014 at New York City's Javits Center as the largest 'Internet of Things' event in the world.
SYS-CON Events announced today that Windstream, a leading provider of advanced network and cloud communications, has been named “Silver Sponsor” of SYS-CON's 16th International Cloud Expo®, which will take place on June 9–11, 2015, at the Javits Center in New York, NY. Windstream (Nasdaq: WIN), a FORTUNE 500 and S&P 500 company, is a leading provider of advanced network communications, including cloud computing and managed services, to businesses nationwide. The company also offers broadband, phone and digital TV services to consumers primarily in rural areas.
"There is a natural synchronization between the business models, the IoT is there to support ,” explained Brendan O'Brien, Co-founder and Chief Architect of Aria Systems, in this SYS-CON.tv interview at the 15th International Cloud Expo®, held Nov 4–6, 2014, at the Santa Clara Convention Center in Santa Clara, CA.
The major cloud platforms defy a simple, side-by-side analysis. Each of the major IaaS public-cloud platforms offers their own unique strengths and functionality. Options for on-site private cloud are diverse as well, and must be designed and deployed while taking existing legacy architecture and infrastructure into account. Then the reality is that most enterprises are embarking on a hybrid cloud strategy and programs. In this Power Panel at 15th Cloud Expo (http://www.CloudComputingExpo.com), moderated by Ashar Baig, Research Director, Cloud, at Gigaom Research, Nate Gordon, Director of T...