Welcome!

Containers Expo Blog Authors: Elizabeth White, Carmen Gonzalez, Liz McMillan, Mehdi Daoudi, Pat Romanski

News Feed Item

L’enquête annuelle d’EVault sur la sauvegarde et la récupération connectées au nuage met au jour que les services informatiques sont confrontés au défi d’avoir à gérer de plus en plus de données et qu’ils se tournent...

L’enquête annuelle d’EVault sur la sauvegarde et la récupération connectées au nuage met au jour que les services informatiques sont confrontés au défi d’avoir à gérer de plus en plus de données et qu’ils se tournent vers la solution des environnements hybrides

Dans sa 2e enquête annuelle publiée aujourd’hui, EVault, Inc., une société Seagate (NASDAQ : STX), a révélé que la moitié de toutes les entreprises sondées aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France, en Allemagne et aux Pays-Bas indiquent qu’elles gèrent plus de données à l’heure actuelle qu’elles ne le faisaient il y a un an, et 70 % de ces mêmes entreprises pensent que le volume de données qu’elles gèrent ne fera que grimper. L’enquête a constaté que, confrontés à ces réalités, au sein du groupe de responsables de l’informatique ne bénéficiant pas d’un environnement hybride (sur site ou hors site) de protection des données, plus de 60 % d’entre eux en prévoyaient ou en envisageaient un. La sauvegarde et le stockage dématérialisés, un élément clé des environnements hybrides, sont maintenant considérés comme un moyen important de gérer des volumes de plus en plus gros de données. 66 % des personnes des services informatiques interrogées ont répondu que leur entreprise allait augmenter la quantité de données qu’elle stocke dans le nuage d’ici 2015. C’est aux États-Unis que le stockage des données dans le nuage est le plus à la hausse, avec 85 % des responsables de l’informatique américains indiquant qu’ils allaient avoir plus recours à l’informatique dématérialisée au cours des quelques années à venir.

Au sein des entreprises bénéficiant déjà d’un environnement hybride de protection des données, 74 % déclarent qu’ils avaient besoin de la souplesse accrue qu’une approche hybride apporte à leur infrastructure de gestion des données, qui devient de plus en plus importante à mesure que les volumes de données augmentent. Une meilleure sécurité des données est la raison pour laquelle 66 % ont abandonné leurs anciens outils de sauvegarde et récupération au profit d’une solution de protection des données sur site et hors site. 57 % de tous les responsables de l’informatique sondés préfèrent leur solution hybride car leurs données essentielles à l’entreprise qui augmentent rapidement nécessitent une protection contre les catastrophes naturelles et le vol.

« La communauté EVault est à la tête du secteur dans l’adoption et la promotion de solutions de protection des données sur site, dans le nuage et connectées au nuage, aussi appelées hybrides, pour aider les entreprises à protéger et à accéder à leurs données critiques. L’écosystème d’EVault, intégré de façon unique, comprenant le logiciel EVault, des SaaS, des services gérés et des applicatifs, contribue à ce que les clients puissent maintenir la continuité de leurs activités dans des environnements multi-plateformes et multi-sites », a déclaré Terry Cunningham, PDG d’EVault. « L’enquête de cette année démontre que la protection des données, la reprise après sinistre et d’autres services de stockage optimisés de façon à fonctionner dans un environnement distribué, soutenu par une infrastructure de stockage dans le nuage sécurisée et fiable est ce que veulent les clients à l’heure où ils se tournent vers des stratégies leur permettant de gérer des volumes de données qui ne feront que grimper. »

Les décideurs des technologies de l’information stressés par le fardeau de la gestion des données

L’enquête 2011 d’EVault avait révélé certains aveux surprenants de la part des décideurs des technologies de l’information. Le principal d’entre eux étant les 17 % des sondés qui préfèreraient se faire extraire des dents sans analgésiques plutôt que d’informer leur patron de la perte de données critiques. Un an après, il est évident que les équipes informatiques sont encore angoissées quand il s’agit d’annoncer une mauvaise nouvelle à la direction de l’entreprise.

24 % des personnes interrogées dans l’enquête ont avoué ne pas dire à leur PDG qu’ils ne faisaient pas des sauvegardes de tous les fichiers, en particuliers de ceux sur les appareils portables. Le stress de la gestion des données continue à peser sur les décideurs des technologies de l’information ; 38 % d’entre eux reconnaissent craindre que leurs données ne soient pas sauvegardées de façon sécurisée ou que certaines données ne soient même pas sauvegardées. Cette crainte est fondée. En 2011, 31 % des entreprises avaient connu une perte de données dans les 12 derniers mois — en moyenne deux fois, mais en 2012 ce chiffre a augmenté à 53 % ayant connu une perte de données.

« La section éclairage sur les technologies de l’information de notre enquête annuelle révèle toujours des détails fascinants sur les personnalités dans le service informatique, et les pressions qui pèsent sur elles. Elles continuent à se débattre avec la perte de données, la gestion de la croissance des données, la mise à jour avec les nouvelles technologies, et sont maintenant aux prises avec la réalité d’employés utilisant leurs appareils personnels au bureau et confrontées à l’impact encore plus important que cela a sur leurs problèmes de croissance et gestion des données », a confié M. Cunningham.

Les appareils portables—Une inquiétude croissante

Bien que les chiffres en glissement annuel pays par pays du nombre d’employés stockant des données de l’entreprise sur leur téléphone se soient maintenus à 22 % (aux États-Unis c’est en hausse, à 32 %), une écrasante majorité des responsables de l’informatique, à savoir 94 %, s’inquiètent du mélange de données personnelles et de l’entreprise utilisées par les employés sur leurs propres appareils portables. 67 % des responsables de l’informatique interrogés ont fait part d’inquiétudes au sujet de la rétention et de la sécurité de leurs données, et de leur suppression possible d’un appareil portable. Tandis que 57 % de plus ont souligné leurs craintes de problèmes juridiques potentiels dus à la tendance de l’utilisation des appareils personnels en entreprise (BYOD).

Les responsables de l’informatique dans cette enquête commencent tout juste à aborder ce problème. Bien que pratiquement toutes les entreprises sondées, à savoir 96 %, ont un certain nombre d’employés qui possèdent un appareil portable dont ils se servent pour leur travail, et que 24 % des responsables de l’informatique reconnaissent avoir perdu des données d’un appareil portable, seulement 28 % des entreprises sondées ont actuellement un plan de reprise après sinistres qui inclut les appareils portables. Les services informatiques ont l’air prêts à s’attaquer à ce problème, un grand nombre des personnes interrogées pensant qu’elles auraient avantage à mettre en œuvre certains contrôles des politiques. Par exemple, 55 % des sondés pensent que leur entreprise aurait avantage à mettre en place des contrôles administratifs offrant la capacité de supprimer des données des appareils portables possédant des données d’entreprise.

« À mesure que la prolifération des appareils et de leurs fonctionnalités augmente, il en va de même de la probabilité que les employés ne pourront plus s’en passer pour leur travail. Sans plan délibéré de protection des données sur les appareils portables, les stratégies de gestion des données des sociétés auront plus de trous que le gruyère », a déclaré M. Cunningham. « C’est une excellente nouvelle que 32 % des responsables de l’informatique interrogés projettent de mettre en œuvre une stratégie pour gérer la perte de données d’appareils portables (ordinateurs portables, smartphones et tablettes, par ex.) et que 43 % prévoient ou envisagent un plan de reprise après sinistre pour 2013. Nous prédisons que ce pourcentage sera encore plus élevé dans les trois prochaines années. »

Pour une représentation visuelle de l’enquête, veuillez vous reporter à l’infographique qui l’accompagne.

D’autres analyses de l’enquête à venir

Dans les semaines et mois à venir, EVault va publier d’autres éclairages et analyses de sa 2e enquête annuelle sur la sauvegarde et la récupération connectées au nuage. EVault prévoit une vue plus détaillée de chaque pays comprenant une comparaison et mise en opposition des premiers et derniers dans les domaines clés comme la reprise après sinistre et la sauvegarde de données, le BYOD et le regard des directeurs de l'information. EVault détaillera également les réponses des PME et grandes entreprises ainsi que celles de certains secteurs verticaux mis en relief dans l’enquête.

Cette analyse sera disponible sur le blog d’EVault, auquel il est possible de s’inscrire à l’adresse http://blogs.evault.com/.

Méthodologie de l’enquête

EVault a chargé Vanson Bourne, une société de recherche indépendante, de réaliser cette étude des tendances en termes de services de stockage de données et de services connexes. Entre octobre et novembre 2012, Vanson Bourne a interviewé 650 décideurs des technologies de l’information provenant de sociétés d’une taille entre 100 à plus de 3 000 salariés. Les personnes interrogées représentaient un éventail de secteurs (services financiers, commerce de détail, santé, juridique, éducation et administrations) dans de multiples pays (USA, R-U, France, Allemagne et Pays-Bas).

À propos d’EVault

Plus de 38 000 entreprises comptent sur les services de sauvegarde et de récupération connectés au nuage d’EVault. Livrées par une équipe d’experts en récupération de données et utilisant ce qu’il y a de meilleur en technologie dans le nuage, les solutions de sauvegarde EVault intègrent en transparence la protection de données de sauvegarde sur place et en ligne pour assurer un accès rapide et local aux données, et garantit la reprise après sinistre dans le nuage. Optimisée pour des environnements distribués et soutenue par une infrastructure dans le nuage à toute épreuve, la technologie EVault optimise également les offres de protection de données des prestataires de services dans le nuage, des centres de données, des entreprises de télécommunications, des fournisseurs de logiciels indépendants et de bien d’autres. EVault est une société Seagate.

Suivez @EVault sur Twitter, abonnez-vous au blog et aimez EVault sur Facebook.

Copyright © 2013 EVault, Inc. Tous droits réservés. Seagate, Seagate Technology et le logo Wave sont des marques déposées de Seagate Technology LLC aux États-Unis et/ou dans d’autres pays. EVault et cloud-connected sont soit des marques de commerce, soit des marques déposées d’EVault, Inc. ou de l’une de ses sociétés affiliées aux États-Unis et/ou dans d’autres pays. Toutes les autres marques de commerce ou marques déposées appartiennent à leurs propriétaires respectifs.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

More Stories By Business Wire

Copyright © 2009 Business Wire. All rights reserved. Republication or redistribution of Business Wire content is expressly prohibited without the prior written consent of Business Wire. Business Wire shall not be liable for any errors or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

@ThingsExpo Stories
@ThingsExpo has been named the ‘Top WebRTC Influencer' by iTrend. iTrend processes millions of conversations, tweets, interactions, news articles, press releases, blog posts - and extract meaning form them and analyzes mobile and desktop software platforms used to communicate, various metadata (such as geo location), and automation tools. In overall placement, @ThingsExpo ranked as the number one ‘WebRTC Influencer' followed by @DevOpsSummit at 55th.
"There's a growing demand from users for things to be faster. When you think about all the transactions or interactions users will have with your product and everything that is between those transactions and interactions - what drives us at Catchpoint Systems is the idea to measure that and to analyze it," explained Leo Vasiliou, Director of Web Performance Engineering at Catchpoint Systems, in this SYS-CON.tv interview at 18th Cloud Expo, held June 7-9, 2016, at the Javits Center in New York Ci...
The 20th International Cloud Expo has announced that its Call for Papers is open. Cloud Expo, to be held June 6-8, 2017, at the Javits Center in New York City, brings together Cloud Computing, Big Data, Internet of Things, DevOps, Containers, Microservices and WebRTC to one location. With cloud computing driving a higher percentage of enterprise IT budgets every year, it becomes increasingly important to plant your flag in this fast-expanding business opportunity. Submit your speaking proposal ...
20th Cloud Expo, taking place June 6-8, 2017, at the Javits Center in New York City, NY, will feature technical sessions from a rock star conference faculty and the leading industry players in the world. Cloud computing is now being embraced by a majority of enterprises of all sizes. Yesterday's debate about public vs. private has transformed into the reality of hybrid cloud: a recent survey shows that 74% of enterprises have a hybrid cloud strategy.
SYS-CON Events announced today that Linux Academy, the foremost online Linux and cloud training platform and community, will exhibit at SYS-CON's 20th International Cloud Expo®, which will take place on June 6-8, 2017, at the Javits Center in New York City, NY. Linux Academy was founded on the belief that providing high-quality, in-depth training should be available at an affordable price. Industry leaders in quality training, provided services, and student certification passes, its goal is to c...
In the next five to ten years, millions, if not billions of things will become smarter. This smartness goes beyond connected things in our homes like the fridge, thermostat and fancy lighting, and into heavily regulated industries including aerospace, pharmaceutical/medical devices and energy. “Smartness” will embed itself within individual products that are part of our daily lives. We will engage with smart products - learning from them, informing them, and communicating with them. Smart produc...
"What is the next step in the evolution of IoT systems? The answer is data, information, which is a radical shift from assets, from things to input for decision making," stated Michael Minkevich, VP of Technology Services at Luxoft, in this SYS-CON.tv interview at @ThingsExpo, held November 3-5, 2015, at the Santa Clara Convention Center in Santa Clara, CA.
The emerging Internet of Everything creates tremendous new opportunities for customer engagement and business model innovation. However, enterprises must overcome a number of critical challenges to bring these new solutions to market. In his session at @ThingsExpo, Michael Martin, CTO/CIO at nfrastructure, outlined these key challenges and recommended approaches for overcoming them to achieve speed and agility in the design, development and implementation of Internet of Everything solutions with...
WebRTC sits at the intersection between VoIP and the Web. As such, it poses some interesting challenges for those developing services on top of it, but also for those who need to test and monitor these services. In his session at WebRTC Summit, Tsahi Levent-Levi, co-founder of testRTC, reviewed the various challenges posed by WebRTC when it comes to testing and monitoring and on ways to overcome them.
Internet of @ThingsExpo, taking place June 6-8, 2017 at the Javits Center in New York City, New York, is co-located with the 20th International Cloud Expo and will feature technical sessions from a rock star conference faculty and the leading industry players in the world. @ThingsExpo New York Call for Papers is now open.
Smart Cities are here to stay, but for their promise to be delivered, the data they produce must not be put in new siloes. In his session at @ThingsExpo, Mathias Herberts, Co-founder and CTO of Cityzen Data, discussed the best practices that will ensure a successful smart city journey.
Every successful software product evolves from an idea to an enterprise system. Notably, the same way is passed by the product owner's company. In his session at 20th Cloud Expo, Oleg Lola, CEO of MobiDev, will provide a generalized overview of the evolution of a software product, the product owner, the needs that arise at various stages of this process, and the value brought by a software development partner to the product owner as a response to these needs.
In 2014, Amazon announced a new form of compute called Lambda. We didn't know it at the time, but this represented a fundamental shift in what we expect from cloud computing. Now, all of the major cloud computing vendors want to take part in this disruptive technology. In his session at 20th Cloud Expo, John Jelinek IV, a web developer at Linux Academy, will discuss why major players like AWS, Microsoft Azure, IBM Bluemix, and Google Cloud Platform are all trying to sidestep VMs and containers...
SYS-CON Events announced today that MobiDev, a client-oriented software development company, will exhibit at SYS-CON's 20th International Cloud Expo®, which will take place June 6-8, 2017, at the Javits Center in New York City, NY, and the 21st International Cloud Expo®, which will take place October 31-November 2, 2017, at the Santa Clara Convention Center in Santa Clara, CA. MobiDev is a software company that develops and delivers turn-key mobile apps, websites, web services, and complex softw...
The cloud market growth today is largely in public clouds. While there is a lot of spend in IT departments in virtualization, these aren’t yet translating into a true “cloud” experience within the enterprise. What is stopping the growth of the “private cloud” market? In his general session at 18th Cloud Expo, Nara Rajagopalan, CEO of Accelerite, explored the challenges in deploying, managing, and getting adoption for a private cloud within an enterprise. What are the key differences between wh...
"Tintri was started in 2008 with the express purpose of building a storage appliance that is ideal for virtualized environments. We support a lot of different hypervisor platforms from VMware to OpenStack to Hyper-V," explained Dan Florea, Director of Product Management at Tintri, in this SYS-CON.tv interview at 18th Cloud Expo, held June 7-9, 2016, at the Javits Center in New York City, NY.
The security needs of IoT environments require a strong, proven approach to maintain security, trust and privacy in their ecosystem. Assurance and protection of device identity, secure data encryption and authentication are the key security challenges organizations are trying to address when integrating IoT devices. This holds true for IoT applications in a wide range of industries, for example, healthcare, consumer devices, and manufacturing. In his session at @ThingsExpo, Lancen LaChance, vic...
WebRTC has had a real tough three or four years, and so have those working with it. Only a few short years ago, the development world were excited about WebRTC and proclaiming how awesome it was. You might have played with the technology a couple of years ago, only to find the extra infrastructure requirements were painful to implement and poorly documented. This probably left a bitter taste in your mouth, especially when things went wrong.
Big Data, cloud, analytics, contextual information, wearable tech, sensors, mobility, and WebRTC: together, these advances have created a perfect storm of technologies that are disrupting and transforming classic communications models and ecosystems. In his session at @ThingsExpo, Erik Perotti, Senior Manager of New Ventures on Plantronics’ Innovation team, provided an overview of this technological shift, including associated business and consumer communications impacts, and opportunities it m...
You have great SaaS business app ideas. You want to turn your idea quickly into a functional and engaging proof of concept. You need to be able to modify it to meet customers' needs, and you need to deliver a complete and secure SaaS application. How could you achieve all the above and yet avoid unforeseen IT requirements that add unnecessary cost and complexity? You also want your app to be responsive in any device at any time. In his session at 19th Cloud Expo, Mark Allen, General Manager of...